Psy et soma
Psychothérapie
  Approche & Techniques
  Gestalt Thérapie
  Hypnose
  Psychogénéalogie
  Enfant & Art Thérapie

Approche et techniques : la thérapie intégrative

Thérapie intégrativeEn bref…

Dans notre quotidien, nous sommes confrontés à des difficultés personnelles et professionnelles, à des choix difficiles à faire.

A partir de différents outils comme l'analyse, l'hypnose, l'art-thérapie, la gestalt-thérapie, le travail corporel, mon rôle est de vous aider à puiser en vous les ressources nécessaires pour vous permettre de dépasser les difficultés (deuil, maladie, conflit avec un conjoint, angoisse, stress, dépression, etc…) que vous pouvez rencontrer dans votre vie.

1. Pourquoi et quand une thérapie ?

On entreprend une thérapie pour :

Atténuer sa souffrance :
Angoisses, anxiété, panique, déprimes, obsessions, dépendances, dysfonctions sexuelles,
maladies psychosomatiques (eczéma), insomnie.

Régler des problèmes affectifs ou relationnels :
Confiance en soi, vie de couple ou familiale insatisfaisante, échecs amoureux.

Modifier des comportements inadaptés :
Stress, colères, comportements compulsifs, phobies, jalousie excessive, anorexie, boulimie.

Un passage difficile :
Un deuil, une réorientation de carrière, une maladie, un divorce/une séparation, un licenciement.

Mieux se connaître :
Acquérir de nouveaux outils afin de se réaliser pleinement et accéder à un mieux être.

2. Durée d’une psychothérapie

La durée et l'espacement des séances dépendent de la problématique de la personne et de ses objectifs, mais aussi d'un accord entre cette dernière et le thérapeute :

-En thérapie brève, le suivi se fait sur 3 à 6 mois (10 à 15 séances).
-En thérapie moyenne, le suivi se fait de 6 mois à un an et demi.
-En thérapie longue, le suivi se fait sur plusieurs années.
Ces séquences thérapeutiques peuvent se succéder pour une même personne, si cela s'avère nécessaire, ou si c'est son choix.

-L'objectif de la thérapie brève et moyenne : atténuer votre symptôme pour vous permettre d'envisager votre quotidien de manière plus sereine et comprendre l'origine de vos difficultés. L'association des idées va permettre de retrouver les vécus inachevés, enfouis, à l'origine de vos blocages et comportements inappropriés et le travail corporel va permettre d'évacuer les tensions et les émotions bloquées. Ainsi, en fonction de votre besoin, je peux alterner entre des temps de verbalisation où chaque vécu est mis en parole, "conscientisé" et des temps de travail corporel (respiration, hypnose, relaxation, prise de conscience des tensions dans le corps etc.).

-L’objectif de la thérapie longue (ou analyse) : réaliser un travail approfondi sur votre mode de fonctionnement. Pour cela, je m’appuie sur les techniques de la psychanalyse (transfert et contre transfert).

3. La thérapie intégrative, en quelques mots… 

Utiliser le bon outil au bon moment : Chaque école de psychologie a développé des théories sur un aspect ou une dimension de l’être humain. Une théorie est plus efficace quand elle est associée à d’autres approches. Combiner plusieurs outils permet d’accroître l’efficacité de la thérapie.

La qualité de l’alliance thérapeutique
 : L’efficacité de la thérapie dépend en grande partie de la relation que le thérapeute établit avec son patient. Plus l’alliance est forte, meilleurs seront les résultats. Le thérapeute se doit donc d’être souple, respectueux, chaleureux, intéressé et ouvert. Le patient doit sentir qu’il est vraiment compris.

L’engagement du thérapeute
 : Le thérapeute se doit de s’inscrire dans une croissance personnelle et professionnelle par la supervision et la formation continue.

 

 

Plan du site | contact