Psy et soma
Psychothérapie
  Approche & Techniques
  Gestalt Thérapie
  Hypnose
  Psychogénéalogie
  Enfant & Art Thérapie

"À la recherche de ses racines pour retrouver le sens de son histoire"
Psychogénéalogie

planteEn bref…

La famille choisit souvent de garder le secret sur des événements qu'elle considère difficiles ou douloureux. Ils sont enfouis, ils ne sont pas dits, mais le secret se transmet et peut se révéler derrière des maladies auto-immunes, des répétitions amoureuses négatives, des échecs professionnels récurrents etc…

Pour mieux comprendre les enjeux et le sens de ces répétitions, mon regard pluriel (d'anthropologue spécialisé sur la question de la mémoire familiale et de thérapeute formé à l'approche transgénérationnelle) peut vous aider à dénouer les fils de votre histoire familiale.

1. Quand est-il conseillé de faire une psychogénéalogie ?

L'objectif de la psychogénéalogie est d'interroger notre histoire et les liens qui nous rattachent à nos ancêtres et de découvrir les événements qui, chez nos aïeux, pourraient avoir une résonnance avec nos propres problèmes.
Le secret de famille peut se cacher derrière des maladies auto-immunes comme le cancer, ou bien des répétitions amoureuses négatives, des faillites, des échecs professionnels récurrents etc. La démarche peut être également motivée par la curiosité d'en savoir plus sur son histoire et son mythe familial.

2. « Mon corps souffre de ses secrets de famille »

Anne Ancelin-Schützenberger, psychologue et professeur émérite de l'université de Nice Sophia Antipolis a travaillé pendant des années auprès de malades atteints d'un cancer en cherchant dans leur histoire familiale des répétitions ou une identification à une personne aimée importante. La psychologue a pu constater que leur cancer s'était fréquemment déclaré exactement à l'âge où une mère, un père, un grand-père, une tante, un cousin, étaient morts d'une maladie grave ou d'un accident.

La famille choisit souvent de garder le secret sur des événements difficiles. C'est enfoui, ce n'est pas su mais le corps peut réagir comme si c'était su.

3. Une technique d'investigation

Anne Ancelin-Schützenberger a créé le "génosociogramme", un arbre généalogique constitué des événements importants relevés sur plusieurs générations : mariages, naissances, séparations, maladies, déménagement, etc. Son objectif : relever les coïncidences de dates et d'âges chez divers membres d'une même famille pour rechercher l'origine de votre problème et identifier le secret de famille. En analysant et en rejouant votre histoire (à travers des techniques comme le psychodrame), le cercle des répétitions peut se rompre de lui-même.

4. Comment se transmet la mémoire familiale?

Comment un fait du passé, " caché " qui peut parfois remonter à plusieurs générations peut-il influencer notre vie actuelle ? Dans Totem et Tabou, Freud a tenté d'expliquer la transmission de l'inconscient d'une personne à l'inconscient d'une autre personne par le concept d'âme collective. Jung a véritablement ouvert la voie d'une approche transgénérationnelle avec sa théorie de « l'inconscient collectif " auquel chacun de nous aurait accès.

 

 

Plan du site | contact